Transgressions

Musicienne transfuge de la flûte traversière contemporaine, et transgenre des différents courants musicaux dont elle  aime croiser les esthétiques, Isabelle Courroy a fait sienne la parole d’un instrument pastoral porteur d’une tradition millénaire et s’inscrit dans un processus de création actuelle, dégagé de toute nostalgie, tant d’un ailleurs fantasmé que d’un passé idéalisé.

Sa recherche de plasticité et de fluidité lui permet de nourrir le flux de l’invention et d’initier ou d’intégrer de nombreux projets de création que ce soit dans le domaine savant des musiques anciennes, contemporaines et croisées, ou dans celui des musiques traditionnelles. Ses collaborations témoignent à la fois de la plasticité de son jeu, de la diversité de sa culture et de la spécificité de son langage.

 

Canticum Novum et la Cie Rassegna : deux mises en tension en miroirs.

Les musiciens « savants » de Canticum Novum invitent Isabelle Courroy à intégrer les programmes AASHENAYI  et  TOPKAPI : musiques à la cour de Soliman le Magnifique.

Aashnayi : Gülay Hacer Toruk, Mashal Arman, Emmanuel Bardon – Chant,  Shadi Fathi – Tar, Sétar,  Aliocha Regnard – Nyckelharpa & Fidula,  Emmanuelle Guigues  – Kamensheh & Vièle,  Aroussiak Guevorguian  – Kanun, Isabelle Courroy – Flûte Kaval, Gwénaël Bihan  – Flûte à bec,  Philippe Roche – Oud, Henri-Charles Caget, Ismaïl Mesbahi – Percussions

L’album est paru aux éditions Ambronay  en 2015.

Cette même année, la Cie Rassegna, chants populaires de Méditerranée dont elle fait partie intégrante, lui propose de participer à la création du projet IL SOLE NON SI MUOVE en compagnie de Mireille Collignon – viole de gambe

Avec Bruno Allary (direction artistique, guitare), Mireille Collignon (viole de gambe), Isabelle Courroy (flûtes kaval), Fouad Didi (chant, violon, oud), Philippe Guiraud (basse), Carine Lotta (chant), Sylvie Paz (chant), Carina Salvado (chant)

Sortie 2017 chez Buda Musique

Pièces mixtes et création  avec Zad Moultaka

  • Le vent souffle où il veut pour le duo L’églantine et la rose qu’elle forme avec Djamchid Chemirani. (création Royaumont)
  • Zaïb Rouwakou (création Loxias) L’oeil du cyclope Zaib Rouwakou Vidéo : Ralph Louzon / Musique : Zad Moulatka – Isabelle Courroy
  • Haiku
    Isabelle Courroy & Gaguik Mouradian : travail d’improvisation dirigée avec Zad Moultaka -Fondation Royaumont / Art Moderne

©IsabelleCourroy